Only You Les Platters 1955

Retour au bercail

Notre cure de frites, de bière et de café dans Ch'Nord terminée, et nos réserves d'énergie refaites, il fallut songer sérieusement à rejoindre nos foyers et ....le boulot ! Je crois me souvenir que l'on ne parla guère sur le trajet Lens, Arras, Amiens, Beauvais, Pontoise, Menucourt, Sartrouville, en cette matinée du mercredi 14 septembre 1955, et en plus il faisait un temps de chien, grisaille, brouillard, pluie, le temps était à l'image de notre moral... Fuyards éphémères, loin des contraintes de la vie sociale, il nous fallait rejoindre nos occupations ordinaires .

Mais quand on veut s'échapper un peu des griffes de la socièté organisée, policée, encadrée et moutonnière, il faut en payer le prix... : quand je me pointais chez mon employeur avec quinze jours de retard, je trouvais mon enveloppe prête à la réception, avec mon Certificat de Travail et mon solde de tous comptes... Richard eut plus de chance et retrouva son poste.

La pauvre 201 fut fourguée à un ferrailleur de Sartrouville... Elle resta longtemps sur le terrain, au milieu des épaves, et Richard avait la larme à l'oeil quand il passait dans le coin...

Tour de France en automobile Peugeot 201